Chers électrices et électeurs,

En 2015 le canton du Mont-Blanc était créé dans le cadre de la réforme territoriale, issu de la fusion des cantons de Chamonix Mont-Blanc et de Saint-Gervais les Bains. Les sept communes qui le composent, Vallorcine, Chamonix Mont-Blanc, Les Houches, Servoz, Passy, Saint-Gervais les bains, Les Contamines Montjoie, ont alors choisi de nous confier la responsabilité de les représenter et de défendre leurs projets ainsi que les intérêts de leurs habitants.

Quelques observateurs ne cachaient pas leurs doutes quant à la pérennité d’une telle alliance, persuadés qu’il existait une rivalité profonde entre ces deux parties du territoire de la Haute-Savoie.

La dénomination de ce nouveau canton, ”mont-blanc“, a mis en valeur ce qui nous unit. C’est le seul canton du département qui ne porte pas le nom d’une des communes qui le compose.

Ce jugement hâtif méconnaissait bien évidemment ce qui caractérise nos territoires de montagne dans un environnement parfois hostile mais dont l’histoire a montré que le fort caractère de ses habitants n’empêchait pas leur capacité à être solidaires et fiers de leurs différences.

C’est dans cet esprit que nous avions choisi de présenter notre candidature, soutenus par tous les maires des communes du canton, c’est cet esprit qui nous a animé au quotidien pendant les six années de ce mandat.

Six ans après, chacun des habitants de notre canton peut constater que nous avons réussi, montrant que le respect des différences et un travail partagé sont au contraire des atouts.

Chacun d’entre nous s’est naturellement saisi des dossiers des communes qu’il connaissait le mieux pour les soutenir auprès de nos collègues des 16 autres cantons. Ce sont ces nombreuses réalisations qui ont amélioré notre vie au quotidien et préparé l’avenir des jeunes générations.

Nous avons aussi tenu à soutenir le dynamisme des bénévoles et les projets des associations sportives et culturelles de notre territoire, 700.000 € de subventions leur ont été réservées pendant ce mandat.

Le conseil départemental, c’est aussi exercer les ”compétences“ que la loi lui a attribuées, l’action sanitaire et sociale, la sécurité incendie, l’enseignement avec les collèges, l’aménagement durable du territoire, la gestion des routes et des déplacements, la culture, et celles que nous avons choisies d’exercer en plus tels le tourisme et le sport.

Dans ce cadre nous avons mis nos compétences au service de ces politiques, Aurore en présidant la commission habitat, développement durable, environnement agriculture, Jean-Marc en qualité de vice-président délégué au tourisme, lacs et montagne.

Vous nous connaissez depuis longtemps, vous connaissez notre capacité d’écoute, nos engagements, nos combats pour améliorer la santé des habitants et voir les pollutions se réduire le plus rapidement possible. Notre ambition, notre pugnacité, nous voulons continuer à les mettre au service de notre territoire pour que chaque jour il y fasse mieux vivre et que nos jeunes y aient un avenir.

Nous avons besoin de votre soutien, voter c’est aussi exprimer sa satisfaction et adhérer à la poursuite de ces engagements.